Call us on  00 31 6 81 90 61 72

Home » La chapelle

La chapelle

pagchapelleLes recherches effectuées pendant la restauration du Prinsenhof ont démontré que la chapelle de l’ancien couvent  Ste Agathe, dans laquelle les cultes de l’Eglise Wallonne ont été célébrés pendant une période presque ininterrompue de plus de 375 années, a été construite entre 1430 et 1480. La partie située derrière les orgues, appartenant actuellement au Prinsenhof, est la plus ancienne. Vers la fin du seizième siècle cette partie a été séparée de la nef trop longue impropre aux cultes protestants. La grande affluence d’émigrants protestants français nécessita un élargissement vers 1650. C’est pourquoi on ajouta du côté nord deux chapelles, nuisant d’ailleurs beaucoup à l’ensemble du point de vue architectural. On les a enlevées lors de la restauration de 1950.

On peut considérer cette église comme un monument national de tout premier ordre. Pendant son séjour à Delft, le Prince Guillaume d’Orange, dit le Taciturne, y assista régulièrement aux services protestants en langue française, présidés par son prédicateur de la Cour l’Oyseleur de Villiers. Hooft, dans ses ‘Historien’, nous raconte que ce fut pendant un de ces cultes que le Prince reçut le message de la délivrance de Leyde, le 3 octobre 1574.

La tradition selon laquelle son fils cadet, le prince Frédéric Henri, y reçut le baptême en 1584, ne se fonde pas sur des documents de ce temps-là. Le 16 juin 1584 la municipalité de Delft céda au Prince l’ensemble du couvent y compris la chapelle. Cette cession fut révoquée après sa mort (10 juillet 1584) tandis que la municipalité accordait au Prince Frédéric Henri une rente viagère annuelle de fl. 400,—.

La communauté Wallonne de Delft, fondée en 1585, garda l’usage de la chapelle, interrompu seulement par une période de 14 ans (1621-1635) pendant laquelle la chapelle et une partie du Prinsenhof furent cédées à une société de marchands-drapiers anglais. Pendant ces années les cultes furent célébrés dans l’ancien couvent des Frères Mineurs, Le 29 mai 1808 la municipalité de Delft accorda à l’Eglise Wallonne l’entière propriété du temple.

L’orgue a été construit en 1869 par le facteur d’orgues C. G. F. Witte (maison Bätz), Cet instrument remplace celui construit par Duijschot, en 1700 env. Par testament François le Boindre donna l’argent pour sa réalisation aux magistrats de Delft.

Les particularités suivantes méritent encore d’être mentionnées: En 1597 Don Emanuel de Portugal, fils du Roi Antonio de Portugal qui fut détrôné par Philippe II, épousa la Princesse Emilia de Nassau, fille du Taciturne et soeur du Prince Maurice. Leur fils Emanuel, né à Delft en 1600, Capitaine dans l’armée des Etats de Hollande et décédé en 1666, fut inhumé, ainsi que quatre de ses soeurs, dans cette église. Une très belle pierre tombale, portant les écus de Nassau et du Portugal, a été découverte lors de la restauration de 1950, au milieu de l’église. On a retrouvé également la pierre tombale de Pierre Moreau, premier pasteur Wallon à Delft et décédé en 1600.

Parmi les dernières religieuses de l’ancien couvent de Ste Agathe nous citons les Contesses Cornélie et Anna de Nassau, filles du Comte Henri de Nassau et de Jeanne de Bergen-Glymes et descendantes du Comte Jean de Nassau, Seigneur de Bréda. Les deux soeurs ont pu jouir, même après la suppression du couvent. de l’usage tranquille d’une maisonnette dans le Prinsenhof et Anne, décédée en 1640 à l’âge de cent ans, a été inhumée dans l’église conformément à ses dernières volontés.

Comments are closed.